Tongariro National Park



bla bla bla

 

Le centre de l'Île du Nord de la Nouvelle-Zélande est une zone volcanique encore très active qui s'étend du Mont Taranaki à la Bay of Plenty avec en point central le Tongariro National Park. 

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, il est le premier parc national créé en Nouvelle-Zélande et l'un des plus visités pour la beauté qu'il nous offre.

C'est un must do.

 

Entre lacs et montagnes, cette région offre des paysages à couper le souffle, un sentiment de fraîcheur et liberté.

Trois volcans, différents, facilement identifiable les uns des autres, et tous tellement beau ou vous pourrez :

  • Grimper le Mt Tongariro, sommet le plus bas (1967m) 
  • Skier sur le Mt Ruapehu, culminant à 2797 m, par le domaine skiable de Whakapapa, 
  • Admirer le Mt Ngauruhoe (2282m) à travers divers sentiers (celui qui a une forme conique).
Sur la route de Mangahuia Campsite
Sur la route de Mangahuia Campsite

Plus facile d'accès en été (mais aussi plus de monde et donc moins de charme), outre le traditionnel Tongariro Alpine Crossing, vous aurez aussi l'opportunité d'emprunter d'autre chemins de randonnées afin de vous balader dans ce parc national.

En été, c'est à pied anyway, mais par contre l'hiver, vous pourrez vous autoriser une petite descente en ski, easy

C'est à la fin de l'hiver que j'ai découvert ces belles montagnes, encore enneigées, qui m'on offert des étoiles pleins les yeux, et le sentiment, encore un instant, d'être retourné dans mes Alpes françaises. 

La vue du bout du télésiège The Pinnacles
La vue du bout du télésiège The Pinnacles

Oui, oui, oui, vous voyez Tongariro National Park, et vous vous attendez surement à ce que je vous parle de LA rando à défier quand vous êtes en Nouvelle-Zélande, la rando qui dure entre 7h et 8h, celle appelé le Tongariro Alpine Crossing qui vous mène sur ces lacs couleur émeraude et qui vous fait suer, LA rando la plus connue et recommandée dans les guides. 

Eh bien non !

Je ne vous la détaillerai pas, puisque je ne l'ai pas faite, du moins pas encore. J'étais dans la région à la fin de l'hiver néo-zélandais, où il m'était donc impossible de la faire sans équipement et sans guide. D'une rando initialement gratuite en été, il fallait payer à cette période de l'année (début septembre), 165$ pour un guide avec la location des crampons. Bien trop cher, juste pour marcher, je me suis donc à la place rabattue sur une autre rando, gratuite et magique, ainsi que sur une descente en ski, le kiff !

Mais il y a tellement de sentiers à faire dans ce parc national qu'on ne sait même pas par où commencer :

  • Tama Lakes : 5 à 6h aller-retour
  • Silica Rapids : 2 heures et demi A/R
  • Whakapapanui Walk : 2h A/R
  • Taranaki Falls : 2h A/R (mais c'est le même sentier que Tama Lakes)
  • Whakapapa Nature Walk : 15 minutes
  • Mounds Walk : 20 minutes A/R
  • Tawhai Falls : 20 minutes A/R
  • Ridge Track : 40 minutes A/R
  • Tongariro Alpine Crossing : 7 à 8 heures en laissant une voiture au départ et l'autre voiture à l'arrivée (ou bien en payant une navette)
  • Tongariro Northern Circuit : 3 ou 4 jours en dormant dans des huts (réserver les huts qui sont payantes)

Et j'en oublie très probablement...


par ici et par là


C'est de Whakapapa Village que vous aurez le départ de nombreuses randonnées, et la possibilité de monter un peu plus haut pour se rendre vers le domaine skiable si vous y allez l'été. 

En direction du village, on commence par s'arrêter sur votre gauche sur le parking de :

  • Tawhai Falls

Accessible en 15 minutes à pied, c'est une petite marche matinale pour commencer une bonne journée riche en découvertes. Le chemin vous offre une vue imprenable sur le mont Ngauruhoe et vous mène sur une jolie cascade. 


 

Vous continuez de rouler en direction du village de Whakapapa ou vous saurez que vous êtes arrivé dès que vous verrez ce château à l'entrée qui est devenu un hôtel et qui domine le village. Surplombé par les trois volcans, j'ai eu l'impression d'arriver dans un décor de cinéma pour la grandeur et la beauté du bâtiment (que je vous laisse découvrir en image).

Château Tongariro, Whakapapa Village
Château Tongariro, Whakapapa Village

Bienvenue à Whakapapa Village, situé au cœur du Tongariro National Park, c'est d'ici que vous aurez le départ de nombreux sentiers, qui sont j'en suis sûr tous à explorer (outre le Tongariro Alpine Crossing où le départ est un peu plus loin sur la SH47). 

C'est surtout d'ici que part cette randonnée géniale :

  • Upper Tama Lake, rando coup de coeur

Le départ du sentier se fait juste derrière l'office du tourisme sur votre gauche (il y a un petit parking au bout). C'est un sentier qui vous mène d'ailleurs aussi vers Taranaki Falls (ou vous pourrez vous arrêter sur le retour). Et c'est aussi 

Vous passerez d'abord par Lower Tama Lake.

Vous êtes partis pour 5 h environ de marche, tranquille, qui ne grimpe pas beaucoup au début, mais qui grimpe sur la fin de la rando après Lower Tama Lake. Le sentier vous offre des paysages magnifiques tout le long avec une vue imprenable sur les trois volcans of course, et encore plus beaux quand ils sont enneigés. 

La dernière montée pour arriver au top est vraiment hard mais une fois arrivé là-haut, la vue est magique.

 

Un lac bleu surplombé par les vallées glaciaires. 

 

C'est l'option B quand on ne veut pas payer 165$ un guide pour faire le Tongariro Alpine Crossing en hiver avec la location des crampons et bâtons.

Et je ne regrette pas mon choix.

J'ai eu le temps d'un instant l'impression d'être retournée dans mes Alpes françaises. 

Deuxième jour, me voilà dans un gros dilemme, payer un guide pour faire le Tongariro Alpine Crossing avec crampons (puisque le mont est enneigé), ou payer une location de matos et un forfait pour aller skier, sur un volcan, en Nouvelle-Zélande. 

Je vous avouerai que j'ai hésité, quand même.

Puis en y réfléchissant bien, après avoir fait cette rando vers Tama Lakes de 5h, je me suis dit que l'hiver on a le choix entre skier et marcher, mais l'été on ne peut pas skier.

Je suis donc monté en station (en prenant juste le forfait découverte) qui me permettait de prendre les remontées mécaniques mais uniquement de marcher, puis quand j'ai vu les pistes, j'ai plus hésité un instant à me dire que mon troisième jour sera sur skis. 

  • Une journée ski sur le domaine skiable de Whakapapa

€€€

 

Le coût n'est pas des moindres : j'ai du payé 200$ pour la location du matériel, le forfait, un pantalon de ski et un casque (vous pensez bien que je ne suis pas venue de France avec tout ça). C'est à prendre ou à laisser.

Mais dites-vous bien.

Skier (ou même se balader en raquette si vous n'aimez pas le ski, qui sera même moins cher) sur un volcan, en Nouvelle-Zélande, ça n'arrive pas tout le temps. 

Septembre, la neige n'était pas top du tout, mais c'était à vivre tant que j'étais dans ce pays. Et puis la vue de la haut (altitude maximale sur les pistes 2300 m), est grandiose, sur ces volcans enneigés. 

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 〄 h e l l o l i d i a 〄 (@_hellolidia) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 〄 h e l l o l i d i a 〄 (@_hellolidia) le



Il y a d'autres sentiers à faire et à explorer, mais il y en a tellement que c'est à ce moment là de mon périple que je me suis dit, mais peut-on vraiment tout faire ? 

La répons est non.

Il est très difficile de tout faire même si l'envie y est. On fait ce qu'on peux, et ce qu'on veux mais on ne peut pas tout faire, un an ne suffirait pas pour emprunter tous les chemins de randonnées. 

 

Concernant donc maintenant la plus connue des randonnées de Nouvelle-Zélande, le Tongariro Alpine Crossing, 7 à 8 h de marche pour couvrir ses 19,4 km, la rando populaire dans ce pays qui offre d'incroyables paysages volcaniques (et peuplé de touristes du coup) à ne pas rater - eh bien mince je l'ai raté en hiver ! 

Mais qui vous dit que je ne la ferai pas en été ?

Affaire à suivre...


Après 4 jours entre lacs et montagnes, c'est cette fois-ci en direction des montagnes toujours mais de l'océan aussi que je me rend, Egmont National Park et le Mont Taranaki. 

J'ai emprunté pour rejoindre Stratford la route oublié appelé "Forgotten world highway" ~ interminable.

De jour, probablement très belle, de nuit absolument horrible. Étroite, une gravel road pendant 12km, une route longue sans ville sans possibilité de mettre de l'essence. Rechargez donc bien les batteries avant de l'emprunter. 

Mais petit conseil : arrêtez vous sur votre chemin à l'hôtel de Whangamomona : ce village considéré comme une république  à part entière de la Nouvelle-Zélande pourra vous tamponner votre passeport pour 2$.



Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    aurélie (mercredi, 10 octobre 2018 12:39)

    Hello ! Juste pour te remercier de toutes les infos que tu mets sur ton blog et qui m'aident beaucoup à préparer mon voyage (je pars en Novembre). Je sais que ça représente beaucoup de boulot, alors encore merci ! =)
    Je te souhaite une très belle continuation et un bon voyage dans ce pays qui a l'air magnifique !!
    Aurélie