Le Taranaki et plus si affinités


Article de blog sur le Taranaki, Nouvelle-Zélande

bla bla bla

 

Ouaou ouaou ouaou !

La j'avoue que j'ai été vraiment charmé par cette région. Entre montagne et océan. Vous savez ce sommet là, que l'on voit au loin quand on vient de passer une journée au ski sur Tongariro National Park. Ce sommet qui culmine à 2518 mètres, avec une pente conique et genre vraiment symétrique se situe dans une région qui porte son même nom : le Taranaki.

Désigné comme la deuxième région du monde à visiter par Lonely Planet en 2017, cette destination situé sur le Sud Ouest de l'île du Nord, est pour de vrai, vraiment canon.

Outre LA rando qui vous mènera à ce petit étang ou vous y verrez le reflet du sommet de la montagne (photo de couverture du Lonely Planet Nouvelle-Zélande en 2017), c'est une région qui mérite plus qu'un détour.

En été, quand c'est tout le temps ensoleillé, c'est mieux, mais en hiver, quand le mont est enneigé, ça frappe encore plus (enfin quand on a de la chance : photo réalisé au début du printemps).

Pourquoi y aller ? 

 

Pour la multitude de randonnées qu'il y a à faire :

  • Mangorei track (la version courte)
  • Pouakai track (la version longue avec nuits en huttes)
  • Dawson Falls
  • Summit track (mais quand c'est enneigé tu ne peux pas le faire sans guide et sans crampons donc des $$ supplémentaires).

Parce que vous vous baladerez dans un des plus beaux parc nationaux de Nouvelle-Zélande entre cascades, plaine et montagne :

  • Egmont National Park

Pour découvrir LA ville de la région entre street art (encore), pont, coastal walkway, escalade d'un rocher et musée. Et pour manger quelques spécialités françaises et surtout acheter une baguette, une vraie ! (oh du pain !)

  • New Plymouth

Pour se balader sur la côte (le Nord de la région) et aller admirer ses trois rochers de 25 mètres de haut avec une vue bien sûr sur le Taranaki, appelé :

  • Three Sisters avec Elephant Rock

Pour aller surfer sur quelques spots autour du mont. 


par ici et par là

  1.   Pouakai Tarn : le point de vue du Taranaki sur l'eau

Aller voir ce spot photo avec le reflet de la montagne dans l'eau (couverture du Lonely Planet 2017) :

GROSSE MISSION du genre chance ou pas. 

 

Tu as plusieurs options pour ça :

  • option 1 : la version courte qui dure entre 1h45 et 2h15 (one way) en fonction de ta capacité physique à grimper des escaliers.

 

Elle démarre au bout de Mangorei road et s'apelle Mangorei track : alors il y avait un panneau chemin fermé et d'une durée de 2h30 mais ce sont deux infos étranges car je l'ai moi-même fait 2 fois, et jamais en 2 heures et demi. 

 

Les escaliers se montent tranquillement, ce ne sont pas des marches très hautes mais il y en a beaucoup, presque tout le long en fait, faut juste s'y faire. 

  • option 2 : la version longue à travers Pouakai Circuit, un sentier de 25 km qui se fait en 2 ou 3 jours (2 jours largement faisable je pense mais je ne l'ai pas fait donc je ne suis pas formelle).

 

Elle démarre à l'I-site de North Egmont (au bout de Egmont Road) et vous avez la possibilité de faire cette randonnée en dormant dans des huttes que vous devez réservez préalablement à l'i-site (attention à la période à laquelle vous la faites, il se peut que ce soit complet). 

  • autres options : tout un tas de sentiers qui démarre de l'i-site de North Egmont sont envisageable avec des durées différentes les unes des autres. 

C'est l'option 1 que j'ai choisi, via Mangorei Track, parce qu'elle se fait facilement et qu'elle est super belle à faire. Sentier que j'ai fait 2 fois, une première fois en plein mois d'août (hiver) en partant à 10h, une journée super ensoleillée quand on pars d'en bas, une randonnée géniale, dans la nature, au cœur du parc national d'Egmont, avec les copains (2 heures pour monter environ) mais l'arrivée en haut... était... 

 

UN ÉCHEC 

Des nuages, des nuages, des nuaaaaages ! Août 2018
Des nuages, des nuages, des nuaaaaages ! Août 2018

2ème tentative : le mois de septembre, départ à 4h15 du matin, une rando de nuit (trop cool), pour arriver en haut à 6 heures pour un magnifique sunrise ! Et un sommet dégagé ! Donc cette fois-ci, c'était...

 

UNE RÉUSSITE

Sunrise mont Taranaki
Des couleurs matinales tellement belles et un sommet dégagé ! Septembre 2018

On va se l'avouer... C'était un peu de la chance ! Surtout à cette période là de l'année ! 

Lorsque nous sommes arrivés en haut, la deuxième fois, nous avons croisé deux photographes allemands, qui nous ont dit que c'était la quatrième fois qu'ils faisaient le trek pour le sunrise (donc 4 fois fois en pleine nuit) et que les 3 précédentes fois, la météo était capricieuse et ils n'ont pas vu le sommet . C'était donc un réel coup de chance. 

Etre au dessus des nuages sur la fin du sentier, arrivé avec un ciel dégagé et des couleurs magnifiques, nous avons donc vraiment eu de la chance. 

ATTENTION !

Ce n'est pas un lac - désolé de vous frustrer mais je l'ai moi-même été quand je suis arrivé. Ne vous attendez pas à voir un lac avec le reflet, c'est simplement un étang. 

 

Quelques conseils  :

  • Faites cette rando là pour le lever du soleil, vous en oublierai vite votre réveil à 3 heures du matin quand vous serez en haut, l'idéal est de partir à 4 h du matin du bout de Mangorei road pour arriver en haut à temps (mais bien sûr l'horaire du lever du soleil est à vérifier en amont)
  • Checker la météo avant de partir mais genre le détail de la météo (vent, heure du lever du soleil évidemment, nuages, etc)
  • Faites-le au printemps pour avoir un sommet encore enneigé, vous serez plus que gâtée. Même en hiver, mais il faut être sûr de la météo, et en partant de nuit, il risque de faire plus froid, donc partez bien équipé. 
  • Une fois en haut : vous aurez un premier petit étang (là ou il y aura normalement du monde) avec le reflet du sommet. Avancez un peu au deuxième petit étang (il est encore plus petit ; vous le verrez du premier) les photos peuvent être encore plus belles ! 


2.  Lake Mangamahoe

 

 Situé non trop loin de New Plymouth, vous pourrez vous baladez autour de ce lac à travers quelques chemins de randonnées, mais surtout à vélo. Des pistes de VTT ont été en effet aménagés pour les plus fous du vélo. 

 

A pied cela reste aussi un joli endroit à découvrir dans la région (de préférence quand c'est ensoleillé), ou même pour une pause picnic.


3.  Egmont National Park

 

Le parc national en lui-même est à découvrir. De multiples sentiers sont envisageables et vous serons communiqués au point touristique de l'entrée du parc. l'un d'entre eux est Dawson Falls : une cascade située à une vingtaine de minutes de Stratford. 

Mais il y en a tellement des sentiers, que vous vous doutez bien qu'on ne peut pas tout faire ! 


4.  New Plymouth bonjour ! (j'ai adoré)

 

Il y a un peu beaucoup de choses à faire dans cette ville, contrairement à ce qu'il en ai dit sur le Lonely P. Musée, rocher à grimper, coastal walkway, manger français, plage, mais par où commencer ? Même le freecamp (situé à Fitzroy) est vraiment génial.

  • Paritutu Rock : c'est court, rapide, gratuit, mais sportif. Il ne faut pas avoir le vertige pour s'aventurer dans l'ascension de ce rocher qui vous prendra même pas 15 minutes mais parce que c'est des escaliers au début et de l'escalade à la fin. De a-haut, vous y verrez une vue sur la ville de New Plymouth, sur la côte ainsi que sur, évidemment, le mont Taranaki. 
  • La plage située en contrebas de Paritutu Rock.

Située le long de Centennial Drive, n'hésitez pas à vous balader le long de la plage (voire même vous baigner dans l'océan). La plage est sympa avec 3 rochers au milieu de l'océan inaccessibles mais sympa à photographier ;)


  • Petite visite du musée de la ville, Puke Ariki, qui est vraiment génial et gratuit) avec des expos différentes à chaque fois. Et comme j'y étais au bon moment, au bon endroit, j'ai eu la chance d'admirer une expo photo fantastique.

Un 3 en 1. Office du tourisme, librairie et musée sont situés dans le même bâtiment. 

  • Découvrir le centre ville

Le street art est canon, les églises sont architecturales, le bord de mer est super sympa, on peut déguster un excellent café avec macaron chez Emmalou (Devon Street, €€) et manger français au Petit Paris (Currie Street, €). Bref il y a de quoi faire, rassurez vous !


  • Découvrir les jolis jardins de Pukekura Park

  • En direction du freecamp (à quelques minutes de New Plymouth), vous pourrez profiter d'un coucher de soleil  sur la plage  après avoir traversé le pont Te Rewa Rewa Bridge.

5. Three Sisters

 

Situé à Tongaporutu, à une trentaine de kilomètres au nord de New Plymouth, un arrêt oblige pour aller voir ses trois rochers haut de 25 mètres posé sur une plage de sable noir (à marée basse), appelé Three Sisters. Vous y aurez également l'opportunité d'observer Elephant Rock (ce rocher qui en fonction de là ou vous vous placerez, vous y verrez la silhouette d'un éléphant).

Une plage gigantesque de sable noir qui vous offre une vue panoramique sur le mont Taranaki a loin, mais, attention... accessible uniquement à MARÉE BASSE !

Checker donc bien les horaires des marées avant de vous y rendre...


En descendant maintenant vers le sud de l'île vous pouvez contourner le mont Taranaki par la route 45. Entourée de fermes, la route n'a pas un grand intérêt si vous ne cherchez pas un spot de surf. Sinon, allez-y vous devrez trouver votre bonheur ! Je l'ai faite pour le plaisir de rouler, et d'emmener mon petit van explorer toujours plus les routes de NZ. A la pointe de la côte Ouest, je me suis arrêté voir un phare mais surtout ouvert mon coffre, et profiter d'une vue extraordinaire sur l'océan en lisant un bouquin de l'intérieur de ma petite maison roulante... 

Ma terrasse à moi quand je suis posé au bout d'une rue, seule au monde...
Ma terrasse à moi quand je suis posé au bout d'une rue, seule au monde...


Wellington, j'arrive !

Écrire commentaire

Commentaires: 0