· 

Des petites îles paradisiaques tout près de Lombok


Article de blog îles Gilis

bla bla bla

3 petites îlots, au large de la mer de Bali, mais qui font partis de Lombok. Trois petits îlots vraiment paradisiaques, au cœur de l'Indonésie. Différentes les unes des autres quant au style de vie sur l'île, mais toutes charmantes, avec un cadre quasi identique.

Il y a la plus grande Gili Trawangan, connu pour la trop bonne ambiance qu'elle donne à ses fêtards des 4 coins du monde. La plus petite, Gili Meno, que vous traverserez à pied en 15 minutes du haut de ses 1.5km². Puis l’intermédiaire des deux, Gili Air, qui elle, se traverse en une petite heure à tout cassé. 

 

Après avoir entendu tout un tas d'opinions, toutes plus intéressantes les unes que les autres, nous avons jeté notre dévolu sur :

 

Gili Air pour 3 nuits et Gili T. pour une nuit. 

  

Et j'ai vraiment, terriblement, complètement ADORE. A tel point que si je n'avais pas réservé mon billet vers la Nouvelle Zélande, j'y serai resté pour une semaine supplémentaire...


Pour s'y rendre ?

C'est un fastboatune fois de plus qui t'emmènera sur cet archipel à quelques 45 minutes du port d'Amed, qu'est le principal port d'embarquement.

Tu peux également partir du port de PadangBai, esthétiquement moins beau, voire même pas top du tout (c'est par là que nous avons débarqués à la fin de notre séjour).

Ne te pointe pas au port comme une fleur, pour une fois, ça ne marchera pas car ils ont une liste de passagers. En revanche, tu peux réserver la veille pour le lendemain, donc no rush (peut-être aussi parce que j'y étais au mois de juin : méfies-toi en haute saison, il y a peut-être rush, si tu souhaites partir un jour plutôt qu'un autre). 

Nous sommes passez par notre hôtel sur Amed, pour réserver, car nous étions excentrés.

Si tu es au centre ville, tu as tout un tas d'agences, en ville, les unes à côté des autres, par lequel tu pourras réserver. Le prix est le même pour tous, bizarrement. C'est si rare que les prix s'alignent pour aller quelque part à Bali !

Le tarif du bateau est de 250 000 l'aller par personne (soit environ 15€).

Mais comme je suis une professionnelle de la négociation, nous avons quand même réussi à obtenir notre aller à 200 000 auprès de notre hôtel.

Par contre pour revenir, personne sur les îles ne lâchera le morceau. Tu pourras tout essayer, ce sera 250 000 par personne le trajet, anyway.

Petite info

 

Pas de véhicule à moteur !

 

Y E S

 

Saches- le, sur les îles Gilis, on circule à pied, à vélo ou dans une carriole (tu sais ce véhicule qu'on avait au 19ème siècle, à deux roues, tirés par un cheval), enfin je dis "on" mais on était tous pas nés.

Quel bonheur de vivre  un peu loin des scooters que l'on croise de partout à Bali, comme à Lombok

 

Les chevaux les moins heureux du monde.

 

Pour ma part avec un genou pas en forme, j'ai opté pour le cheval pour me rendre à l'hôtel, puisque à la sortie du bateau avec un sac à dos de 10 kg sur moi, autant te dire que la carriole était plutôt très avantageuse.

Sur Gili Air, l'idée de refaire travailler ma jambe tout doucement en marchant était très satisfaisante.

Enfin, sur Gili T, pour faire le tour, j'ai choisi l'option vélo, des plus amusantes quand on doit parfois traverser le sable en ESSAYANT de pédaler (la bonne blague).

Que faire sur les îles ?

Se reposer, observer les fonds marins, marcher les pieds dans l'eau, ou sur des plages de sable blanc, swingé dans une des balançoires au milieu de l'eau, et admirer chaque jour un merveilleux coucher de soleil.

 

Elle n'est pas belle la vie ?


par ici et par là

GILI AIR, LA MIEUX

Snorkelling (réservé par le biais de notre hôtel) plage, piscine et swing.

Je n'avais pas du tout de matériel de snorkelling , mais ils te prêtent toute, t'inquiètes. Une demi-journée parfaite pour la modique somme de 100 000 IDR, soit un peu moins de 6€.  Je te parle de cet hôtel vraiment génial juste en-dessous. 

 

 


Où dormir ?

Damaï Bungalow, €€ 

 

Nous avons négocié un prix parce que nous étions 3, Hélène, Chloé et moi, que je ne révélerai pas ici, mais sachez que le lieu vaut largement de quoi séjourner. 

Jacques, le propriétaire, est un français, qui comme son personnel, est génial, accueillant, et adorable. 

La salle de bain est dehors, le bungalow est trop beau. La piscine est plutôt grande et spacieuse, et le lieu est super bien situé. Bref, je vous laisse découvrir tout ça en image. 

Le petit déjeuner n'est pas inclus, mais vous aurez de quoi vous prendre un bon petit jus, à moins de 10 secondes à pied !

Damaï Bungalow, Gili Air

Comment y accéder : du port, en cheval, parce que c'est trop génial, et que ça prend 10 à 15 minutes. A pied comptez 30 minutes, d'où le fait qu'avec un sac à dos sur le dos, et 35° à l'ombre, c'est moyen.

Où se restaurer ?

 

Bon, copieux, pas de mer mais une terrasse magnifique, végétarien, en plus de tout. En fait il faut y aller pour comprendre. Sauf que...

J'ai oublié le nom ! Zut, zut, zut ! Je ne le retrouve pas sur MapsMe non plus. 

MAIS

Situé juste derrière Damaï Bungalow, il faudra demander à Jacques le nom de cet endroit génial !

Il y a sinon un autre endroit où l'on s'est bien régalé, qui est cette fois face à la mer, avec un buffet à volonté de salades diverses et variées + le choix d'une viande. Le contexte, la carte et le cadre sont totalement différents, mais n'hésitez pas à vous y arrêtez dîner si vous n'avez pas d'idées.

 

Scally Wags, €



GILI TRAWANGAN, LA GRANDE

Snorkelling (encore et encore), le tour de l'île à vélo (une fois, deux fois, trois fois parce qu'on aime ça), puis faire la fête. A peine plus originalité sur le programme que sur Gili Air finalement !

 

 

Gili T reste l'île des trois la plus "ambiancé". C'est la seule autorisée à diffuser de la musique après 22 heures.

Gili Trawangan, Lombok

Où dormir ?

Coconut Dream Bungalow, €

 

Super bien situé, la possibilité de louer un vélo, une piscine, bien entendu, comme de partout, un tarif à la nuit très accessible, comme dans les 15€ environ le bungalow pour 2, un petit-déjeuner compris (pas ouf ceci dit) ! Bref, c'est un coconut dream, autrement dit un petit rêve de Coco.

Non je déconne.

C'est juste un lieu très bien pour séjourner.

Où se restaurer ?

Là j'ai le nom ! Et c'est... attention... italien! J'ai pris un piadine. Il était là, sur la carte, il me tentait trop! 

Et pas déçu du choix. En même temps le proprio est un italien, et il a du très bien transmettre son savoir-faire culinaire. Le petit Tiramisù à ravi mes papilles, après une cuisine indo pendant 3 semaines... Je me suis fait plaisir, j'avoue!  Un plaisir à...

 

La Dolce Vità, €€ 


De partout sur l'île, mais restez de préférence autour du port, car de l'autre côté, les bars sont plus "posés". 

Un petit conseil : faites comme nous et commencer du côté ou il y a les jolies plages. Après 1 ou 2 verres, rapprochez vous du port, ou là, c'est plutôt bien ambiancé, comme par exemple au :

 

Jiggys Club



GILI MENO, LE BÉBÉ

Je n'y suis pas réellement allé. Je ne me suis qu'arrêté au milieu de l'eau pour y observer les fonds marins. Je regrette de ne pas avoir de GoPro pour vous montrer tous ses beaux poissons qu'il y a dans l'océan mais les souvenirs y sont.

C'est aussi, ici que pendant une heure, nous avons fait une pause déjeuner de qualité en dégustant une excellente langouste, pêche du jour. 

Gili Meno


Écrire commentaire

Commentaires: 0