Bay of Plenty


article de blog Bay of Plenty Nouvelle-Zélande

bla bla bla

Traduit en français, par la baie de l'Abondance, vous vous trouverez ici dans LA région ou vivre l'expérience dans les champs de kiwis. La Bay of Plenty est une région magnifique, pleine de charme le long de la côte est de l'île du Nord. Sa plus grande ville est Tauranga, qui touche la petite ville Mount Maunganui. Préparez vous, il y a tout plein d'endroits à explorer que j'ai adoré.

Je commence d'abord par vous raconter un peu ma vie, puis je vous dis tout sur où je suis allé.

 


expérience personnelle

Je quitte Auckland avec l'idée de vouloir trouver un travail dans l'immédiat afin d'économiser un peu avant de pouvoir voyager. Sauf qu'arriver en hiver en Nouvelle-Zélande, n'est pas la meilleure idée pour commencer en travaillant. 

Après avoir vu un message passer sur Facebook pour travailler dans les champs de kiwis, non pas le picking mais le pruning (à savoir la coupe des arbres), je décide de tenter l'expérience, en tant que bonne aventurière en sac à dos. 

C'est donc en bus que je rejoins la Bay of Plenty, plus précisément la ville de Te Puke. 

Le job proposait un logement en "coloc", dans le style auberge sur Maketu Beach. 

La vue au réveil à Maketu est dingue! Juste face à la mer. Le logement en lui-même était correct, en revanche le job... ne l'était pas.

Je vous explique.

Nous travaillions dans des champs de kiwis par le biais de contracteurs indiens. 

Nous avons fait une journée, mais comme nous étions en hiver, les jours de pluie étaient des jours non travaillés. Après avoir testé l'expérience, je me suis dis qu'une semaine dans les champs à être payé au minimum me suffisait physiquement et mentalement. Nous n'avions pas d'horaires fixes, nous dépendions d'eux, tout le temps. Le soir-même, on nous a demandé d'acheter notre propre sécateur, et là, je me suis simplement dis HORS DE QUESTION, mais je pense être bien la seule des gens avec qui j'étais à avoir ouvert les yeux rapidement.

Je suis donc vite parti de cet endroit, avec comme mission première de trouver un van pour que les choses sérieuses, commencent vraiment. 

Après quelques jours de recherche, je trouve mon Van (j'en parlerai dans un autre article), et je pars pour mon premier Woofing

Le Woofing, qu'est ce que c'est ? 

C'est le volontariat. Ce n'est pas du travail a proprement dit mais c'est proposer son aide pendant quelques heures en échange d'être nourri, logé, blanchi. 

Il peut s'agir de travailler dans les champs, nourrir des animaux, planter des arbres, couper des arbres. cuisiner, s'occuper d'enfants. Tout type de missions peut vous être demandées. 

Et vous savez quoi ?

C'est vraiment le bon plan quand on arrive en hiver en Nouvelle-Zélande. 

C'est vraiment une très bonne opportunité de communiquer en anglais, d'apprendre un vocabulaire différent que le langage courant, et l'opportunité d'être au chaud sans ne rien débourser, ni même un centime. 

C'est aussi le bon plan, quand on vient d'investir dans un van, pour le préparer à l'aventure, prendre le temps de faire des achats, le réaménagé si on veut, etc.

Sur quels sites chercher ? 

Workaway

25€ à l'année, j'ai opté pour ce site là, car j'ai trop entendu parler des deux autres que je vous cite aussi, avec des bons et mauvais woofing.

Workaway en est un très bien, avec lequel je n'ai eu que de bonnes expériences.

Sur chaque site de recherche, il vous suffit de créer un compte, pour un an généralement (je ne connais pas les deux autres et leurs tarifs), mais cela vous permettra d'accéder à la liste des hôtes pour pouvoir ainsi les contacter !

La chance d'être nourri, logé, blanchi dans une famille (et avoir son espace personnel) for free.

Vivre des expériences que tu vis probablement qu'une fois dans ta vie (ici c'était pour moi le quad dans des champs de châtaigniers).

S'améliorer dans notre communication en anglais, évidemment. 

Ne pas être payé. Vous travaillez, mais par pour un salaire mais pour un confort de vie.



par ici et par là

Si vous demandez à Google ou que vous regardez sur le Lonely Planet les incontournables de la Bay of Plenty, on vous citera les suivants :

  • Tauranga et le Mount Maunganui
  • White Island (ça coûte un peu cher)
  • Rotorua (of course)

And that's it.

 

Et pourtant, il y a tellement plus que ça à voir..

En tout cas moi j'ai vu bien plus, et ce grâce aux discussions en famille Woofing.

 

Voici mes incontournables à moi :

  • Mount Maunganui (je valide ce que Lonely Planet dit : photo de couverture à l'appui)
  • Rotorua (mais je vous réserve un article dédié, parce qu'il y a beaucoup de choses à dire)
  • Waihi Beach - Orokawa Bay Track
  • Wairere Falls
  • Whakatane - Kohi Point walkway
  • Un coucher de soleil à Õhope
  • Opotiki
  • Papamoa Hills National Park

Commençons par le commencement !

Mount Maunganui est situé à l'extrémité nord de la plus grande ville de la Bay of Plenty qu'est Tauranga. Vous y aurez l'opportunité de surfer, vous baigner somewhere dans l'océan Pacifique. profiter juste de l'immensité d'une plage de sable blanc, l'une des plus belles que j'ai vu pour le moment.  

Mais l'un des endroit vraiment magique à faire dans ce petit faubourg est la colline qui surplombe la ville et l'océan pacifique et vous offre une vue majestueuse. 

Mon petit conseil :

Commencez votre journée en grimpant la colline, qui ne vous prendra pas du temps (40 minutes environ), mais qui est plutôt assez sportif (j'avoue que ça grimpe un peu) pour ensuite profitez de la plage. Si possible en été, évidemment (pas comme moi en hiver). 

Option 2, profitez d'un coucher de soleil qui sera probablement, réellement, magique.

 

Hop, hop, hop !

On oublie pas la pause sucré ou salé à cette adresse : 

Le café Eighty Eight situé sur Maunganui Road. On a adoré ! Et on est pas les seuls, donc n'hésitez pas à prendre une petite douceur du type carrot cake, OMG, le petit bonheur pour ravir vos papilles. 


La ville la plus touristique, mais attention quand je dis touristique, c'est vraiment le cas, c'est Rotorua. Culture maorie et géothermie sont au programme. Mais comme c'est hyper touristique et que je suis une touriste en plus d'être en visa vacances/travail, je vous raconte dans un autre article 3 jours à Rotorua, les attractions touristiques que je recommande et ce qu'il y a à faire sans forcément débourser un centime aussi. 


Waihi Beach est une ville côtière, qui vous offrira un très beau panorama sur l'extrémité nord de la Bay of Plenty.

C'était pour ma part une belle journée pour découvrir encore un peu plus la région à travers Orokawa Bay Track, que je recommande vraiment !

Merci Cheryl & Peter pour nous en avoir parlé. 

Attention c'est l'aventure, tout comme dans le Coromandel, parfois il faut courir pour continuer d'avancer. Une partie du chemin demande à traverser la plage, que vous ne pouvez que faire à marée basse. C'est un peu du genre "t'a de la chance ou tu l'a pas" ou alors, toi, tu as l'intelligence de checker avant les horaires des marées (ce que je n'ai pas vraiment eu). C'était pour moi de la chance mais j'avoue que sur une petite partie je n'étais pas sereine et j'ai couru très vite pour éviter d'être trempé une seconde fois... 


Whakatane, c'était pour moi l'imprévu car je n'aurai jamais pensé faire une randonnée là-bas, mais qui était pourtant magnifique. 

C'est au bout de la West End Road, que vous aurez un freecamp, pour passer la nuit. Au petit matin, une vue awesome sur la baie vous fait réaliser la chance que vous avez de vivre cette expérience là, puis au loin vous verrez un petit panneau, le début d'une randonnée, qui mène en fait sur Kohi Point Walkway.

Allez-y !

C'était une belle surprise pour moi, qui te permettra d'explorer encore un peu plus la baie et chaque centimètre carré de ce pays qui me fait rêver.

La pointe de Kohi Point
La pointe de Kohi Point

On termine sa journée à Whakatane par un sunset à Õhope Beach.

Situé à l'opposé de la rive, rendez-vous sur cette plage pour admirer un joli spectacle coloré. Passez ensuite une nouvelle nuit sur ce freecamp situé au bout de la route, qui elle-même est magnifique, après avoir admirer la vallée de palmiers. C'est presque à se demander dans quel pays tu te trouves des fois. 


C'est en direction de Gisborne, que nous continuons, doucement mais surement à explorer l'île du Nord. Nous nous poserons d'ailleurs dans une nouvelle famille pour un nouveau Woofing. De nouvelles aventures que je vous raconterais. 



Écrire commentaire

Commentaires: 0