· 

Reykjavík


Le bout de ma rue
Le bout de ma rue

les infos

Grenimelur 9, Reykjavik. C'est ici que j'ai vécu pendant presque 3 mois. Des rencontres formidables, des souvenirs mémorables. Une première expérience seule à l'étranger, la découverte de l'aventure, du vrai froid, L'Islande, qui était initialement la destination de mon stage, est surtout devenu un réel coup de cœur. Son lac, ses petits cafés, ses piscines d'eau à 38° avec leurs saunas, ses bars, son église, ses habitants,  et puis bien sûre, tous les paysages qui l'entourent. C'était il y a 5 ans, ce n'est aujourd'hui pas autant de souvenirs qu'un voyage récent, mais des photos et des mots inscrits sur un carnet. 

Icelandair vous emmènera jusqu'à l'aéroport de Keflavìk qui se situe à 40 km de la capitale. Pour rejoindre Reykjavik, les navettes Flybus partent environ 50 minutes après chaque atterrissage d'avion. Pratique ! 

Choix crucial...

 

Aller en Islande en été ou en hiver ne sera pas le même voyage. En été, il ne fait nuit que 3 heures sur 24, tandis qu'en hiver, il ne fait jour que quelques heures.  Il ne fera pas chaud du tout dans tous les cas. L'Islande est proche du cercle polaire donc il fait un froid de canard. À vous de prévoir suffisamment de vêtements thermiques afin de survivre à ça. En juillet, c'est ensoleillé, et même pas besoin de porter de thermiques car le climat est largement supportable. 

En hiver, vous aurez la chance d'observer les aurores boréales, chance que vous n'aurez pas en été. 

La vie est chère. La couronne islandaise est forte. Je payais ma chambre en bnb dans une coloc de 5 à 8 personnes à 480 € par mois (pour vous donner un exemple). 

En matière de conversion, 1000 kr = 6.50 €. Et avec 1000 kr vous achetez [...] pas grand chose à part un billet d'entrée dans la plus petite des piscines peut-être ? Non en vrai je ne m'en souviens plus. J'avais noté dans mon carnet l'exemple d'un verre de Reykja (la vodka locale) à 1900 kr ou une location de voiture à la journée à 104€.

Pensez à la city card !

Je vous recommande de circuler à vélo puisque les routes sont relativement plates. Il y a aussi des bus, quand vous vous rendez en dehors du centre-ville mais faites attention, les bus ne rendent pas la monnaie! Je me souviens avoir payé un ticket de bus à 1000 kr (car je n'avais pas de monnaie sur moi et que je n'étais pas encore au courant de l'arnaque). 

Si tu veux connaître toute l'actualité du pays, trouver un hébergement sur le long terme, pourquoi pas un boulot, connaître toutes les dernières nouveautés. Tout est sur The Reykjavìk Grapevine

 

 

Un reportage sur l'Islande, quatrième pays le plus heureux du monde...


les adresses

Je vais te citer quelques-unes de mes préférées, que j'ai notées sur un carnet il y a 5 ans. Mais je n'ai pas tout noté. Et je ne me souviens plus de certains noms. Et c'est dommage parce que Reykjavík regorge de bonnes adresses. Le design des cafés et restaurants en Scandinavie est épuré, simple, authentique.

Je suis Reykjavík s'est développé depuis et qu'il y a sans aucun doute pleins de nouvelles petites adresses à découvrir. Le mieux finalement, c'est de pousser les portes et de se laisser surprendre. 

Les cafés

Café Babalù

Skolavördustigur 22

Site internet

 

Ambiance un peu décalée, prix abordables, murs de cartes postales, canapés à l'intérieur et une petite terrasse sur le toit, c'est une de mes adresses incontournables pour boire un thé ou déjeuner. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kimberley Jane (@world_cafes) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Prashant Bhatia (@epicnomad) le


Kaffitar

Bankastrodeti 8

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kaffitár (@kaffitar) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kaffitár (@kaffitar) le


Se restaurer

The Laundromat Café

Austurstraeti 9

 

Ici, tu viens faire ta lessive pendant que tu bois un petit thé, tout en lisant un des livres, qui se trouve dans la bibliothèque du comptoir. Tu viens aussi manger de très bons burgers. Puis quand tu pars, tu auras peut-être le droit à une carte postale souvenir signée avec un petit mot de remerciement du serveur, pour être passé dans le café. Petite adresse géniale qui s'est fait connaître à Copenhague. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Laundromat Cafe (@thelaundromatcafe) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Laundromat Cafe (@thelaundromatcafe) le


Fylgifiskar

Borgartun 26

 

Plats à base de poissons et fruits de mer uniquement. Adresse connue uniquement par les locaux car elle est excentrée de la ville. Un choix parmi des plats déjà cuisinés. Délicieux. Un vrai lunch de qualité. Allez je partage même leur page Facebook ici. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fylgifiskar (@fylgifiskar) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fylgifiskar (@fylgifiskar) le


Sandholt

Laugavegur 36

Site Internet

 

La meilleure boulangerie de la ville. Une adresse incontournable, pour un déjeuner, du très bon pain, ou des petites douceurs. C'est une histoire de famille qui utilise de vieilles recettes pour vous offrir le meilleur des traditions islandaises de la boulangerie/pâtisserie. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sandholt Reykjavík (@sandholtreykjavik) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sandholt Reykjavík (@sandholtreykjavik) le


Boire un verre

Deux ou trois noms de bars, juste comme ça :

  • Hurrà : mon préféré, pour les soirées live jazz music du lundi.
  • B5 : notre QG. Là où on allait tout le temps pour finir les soirées. Ou même les commencer d'ailleurs. Ambiance électro avec des musiques commerciales. 
  • Vegamot, Vagamotastigur 4
  • The Dubliner
  • The Gaukurinn 
  • Paloma
  • Lebowski: le lieu le plus huppé de la ville. Un verre de vodka/soda te coûtera environ 15€.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Húrra (@hurrabar) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par b5 (@b5_reykjavik) le


Se détendre

Reykjavìk comprend 17 piscines. Pas le genre de piscine comme chez nous. Là-bas, ce sont des piscines d'eau chaude (vu qu'il fait froid). La température de l'eau est entre 27 et 33°. Sans parler des saunas et jacuzzis qui sont encore plus agréables. Le matin il y a des hommes et femmes plutôt âgés qui parlent de la pluie et du beau temps (parce que les Islandais adorent parler de la météo). Certains viennent faire leur sport, d'autres se détendre et discuter entre amis ou même s'éclater avec les toboggans que certaines piscines disposent. 

 

Le passage par la douche tout nu.

 

Obligatoire avant votre baignade. Ça se passe dans les vestiaires hommes ou femmes (je vous rassure ce n'est pas mixte). Si vous êtes pudiques, vous allez vite apprendre à ne plus l'être. Les locaux ne regarderont pas vos poils. Le principe de la douche tout nu est plutôt une marque de respect vis-à-vis de la propreté des eaux qu'ils souhaitent préserver. Et si tu ne respectes pas la douche tout nu, crois-moi qu'on va te dévisager et parfois même te le faire savoir...

  • Laugardalslaug : la plus grande, celle où il y a des toboggans. C'est une piscine plutôt familiale. 
  • Vesturbaejarlaug : elle est petite mais sympa puisqu'il y a moins de monde et donc plus de places pour se détendre dans les bains chauds ou jacuzzi. C'était mon QG, vu qu'elle se situe à côté de là où j'habitais.

Faire du shopping

Les courses alimentaires, c'est à Bonus, la chaîne de supermarchés représenté par une tirelire en forme de cochon. C'est le supermarché le plus économique. Les autres sont plus petits et bien plus chers.

Au centre commercial Kringlan : si tu as le budget pour... 

Tiger : boutique qui s'est bien internationalisé depuis 5 ans, surtout dans le Nord de l'Europe. On y trouve de tout à prix bas! 

 

Le design scandinave, que je t'aime !

 

En fait voilà, du mai à juillet 2015, j'ai eu la chance de faire un stage chez une designer scandinave, Ingibjörg, une personne exceptionnelle, qui représente la marque IHANNA HOME. Principalement designer de textiles, elle n'est pas devenue célèbre grâce à un textile en particulier mais grâce à un objet. L'oiseau Krummi. Utilisé comme "cintre", suspendu généralement au bord des fenêtres, il est disponible en plusieurs coloris. Les noirs ou le blancs sont les plus tendances. 

J'ai beaucoup appris de ce stage, qui fut une première expérience de longue durée à l'étranger, enrichissante et humaine à la fois. Et puis, dans un pays comme celui-là, c'est d'autant magique.

J'y ai connu d'autres designers, que j'ai appris à apprécier énormément, avec qui j'ai lié des liens d'amitié. Anna, qui représente la marque ANNA THORUNN est l'une d'entre-elles. 

 

Pour équiper ta maison avec un design épuré ;

 

La boutique, EPAL, qui distribue principalement des objets de décoration, arts de la table, équipement pour la maison, bijoux de créateurs locaux et/ou Scandinaves. C'est d'ailleurs depuis le sous-sol d'un de ces magasins, celui le plus excentré, que je travaillais. Là où se situent les studios d'Ihanna Home et Anna Thorunn.

 

Aussi, il y a une de ses autres boutiques que j'adore, cette fois-ci situé au centre-ville, c'est HRIM. On y trouve de tout, des bougies, des objets de créateurs, textiles, etc. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IHANNA HOME (@ihanna_home) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hrím (@hrimhonnunarhus) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IHANNA HOME (@ihanna_home) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ANNA THORUNN (@anna.thorunn) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par HRING EFTIR HRING (@hringeftirhring) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IHANNA HOME (@ihanna_home) le



par ici et par là

Il y a Reykjavìk et il y a le autour. 

 

Une capitale chouette à explorer.

 

Quand le soleil pointe le bout de son nez, en soirée quand il se couche, en journée pour faire des photos, le lac Tjörnin à Reykjavìk est un immanquable. Visiter la si belle cathédrale de Reykjavìk est un must do aussi, Hallgrimskirkja, avec sa tour moderne. Il y a le musée du pénis dans la capitale aussi, une activité plutôt drôle à faire entre amis. Tu croiseras d'ailleurs à presque chaque pâté de maisons, un chat, tous friendly et trop mignons. 

Reykjavìk est dans l'ensemble relativement plat, facile à explorer à vélo. Tu peux pédaler jusqu'au phare de la ville puis te balader le long de la côte. 

 

Et puis il y a les petits hameaux aux alentours. 

  • Hafnafjordur ("ville de la lave") située au sud de Reykjavik, accessible en bus. Tu pourras y faire un tour de bateau gratuit, manger du bon poisson, photographier les maisons colorées, faire un tour au musée de l'histoire de la ville.

  • Hveragerdi

Je me souviens un peu de cette journée parce que c'était supposé être un jour de stage. Un jour où @Mégane et moi devions travailler au studio. Jusqu'à ce que @Anna nous emmène nous balader dans ce petit village trop mignon et pas si loin de la capitale. Une journée avec la famille d'@Anna, au milieu de la campagne et de paysages grandioses.

 


  • Videy island

Cette île accessible en bateau pour 1100 kr depuis Reykjavìk, est un petit coup de cœur. Plusieurs petits sentiers au milieu de collines verdoyantes et offrant une vue magnifique sur montages et océan. Un petit coin authentique, peu touristique, tout mignon à explorer.

 




Écrire commentaire

Commentaires: 0